paroles

Il y a des fous, des relous,
des sorciers voodoo…
des voyous.
Des meufs pour tous les goûts, des doudous, des boubous… des nounous.

Il y a des rats d ́égout,
des dégoûts voyez-vous…
Des speeds et des mous,
des moustiques et des poux, des bobos, des gogols…
des zoulous.
Des hippies dans la boue,
des « gos » de partout
sans tabou ;
de l ́air dans les roues
quand je m ́assoie…
j ́suis pas debout.
Des rimes en « ou » c ́est relou.

des piercings, des tatoos, des froufrous…
T ́as tout ou t ́as rien. Tu te tais et t ́attends, un point c ́est tout.

[Refrain]

Je vis ma vie,

il vit sa vie,

dans

l ́ascenseur.

Je navigue dans le building entre chez toi… et ta sœur ! J ́ai mal à la tête… Ooouuu…

J ́ai cassé la tirelire.
À vous je peux le dire,
il peut le faire.
La nuit je me transforme en vampire qui délire.

Il y a des barbus,
des baltringues,
des bidasses
dans des bordels.

Des gars bizarres,
des balafrés à oilpé
en pleine bringue.

Des gangs, des dingues, des tordus, des tarzans en tatane dans la savane ; des cramés, des timbrés,

(extrait de) l’ascenseur, sur J’ai vu l’amour